Banques coopératives, les Banques Populaires sont des acteurs engagés sur leurs territoires. Animées par des valeurs de solidarité et de liberté d’entreprendre,
elles mesurent leurs actions de responsabilité sociétale et coopérative
à destination de leurs principales parties prenantes :


Le Dividende Coopératif & RSE est un outil collaboratif construit sur l’ISO 26 000 qui mesure l’empreinte économique et sociale du réseau des Banques Populaires sur leurs territoires. Il exclut les initiatives réglementaires et à finalité uniquement commerciale ou relevant de l’exercice a minima du métier de banquier. 

Le réseau des Banques Populaires répond aux 7 indicateurs
de l’Alliance Coopérative Internationale (ACI)

PRINCIPE DE L’ACI N°1 :

Adhésion volontaire
et ouverte à tous

L’adhésion à une Banque Populaire
est un acte libre et volontaire,
sans discrimination de sexe, d’origine sociale,
ethnique, religieuse ou politique.

0 millions
de sociétaires au sein des 18 Banques Populaires
0 %
en moyenne des clients du réseau sont sociétaires
0 sociétaires
sur l’exercice 2014
0 %
de sociétaires particuliers
0 %
de professionnels

PRINCIPE DE L’ACI N° 2 :

Pouvoir démocratique exercé par les membres

Un vote des sociétaires historiquement à la proportionnelle :
un homme = 0,25% maximum des voix exprimées
en Assemblée générale et des plafonds de détention de parts sociales bas


Un questionnaire d’auto-évaluation du fonctionnement des Conseils d’administration mis à disposition des 18 Banques Populaires par la Fédération Nationale des Banques Populaires

0 %
des sociétaires en moyenne ont voté lors des Assemblées générales ordinaires ou mixtes en 2014
0 administrateurs
d’un âge moyen de 61 ans
0 censeurs
 
0 réunions
de Conseils d’administration en moyenne par banque en 2014
0 réunions
de Comités spécialisés issus du Conseil d’administration en moyenne par banque en 2014
0 %
de participation des administrateurs aux Conseils d’administration
0 %
de femmes administrateurs (hors administrateurs salariés)

Pas de femme présidente

0 femmes
vice-présidentes

PRINCIPE DE L’ACI N°3 :

PARTICIPATION
ÉCONOMIQUE
DES MEMBRES

Une rémunération des parts sociales
plafonnée en 2014 à 

0 %
 
0 %
du résultat net redistribué aux sociétaires sous forme d’intérêts aux parts sociales (moyenne des Banques Populaires en 2013, validation en AG 2014)
0 %
des sociétaires économiquement actifs au sein de leur coopérative

Un plafonnement de la détention du capital par chaque sociétaire
(variable selon les banques)

0 %
en moyenne des sociétaires détiennent 50% du capital de leur Banque Populaire

PRINCIPE DE L’ACI N°4 :

AUTONOMIE ET INDÉPENDANCE

0 %
du capital des Banques Populaires est détenu par les sociétaires

PRINCIPE DE L’ACI N°5 :

ÉDUCATION, FORMATION ET INFORMATION


Détail des formations :

  • Séminaire d’accueil et de formation des nouveaux administrateurs et censeurs
  • Séminaire de perfectionnement des administrateurs et censeurs
  • Séminaire de formation des membres de Comités d’Audit et des Risques
  • Séminaire de formation des membres de Comités Sociétariat et RSE
0 M€
de dépenses consacrées à la vie coopérative et à la communication aux sociétaires
0 réunions
de sociétaires de proximité en agences et plus de 106 réunions ou soirées de sociétaires réunissant entre 50 et 3 000 sociétaires
0 %
en moyenne des nouveaux collaborateurs sont formés au modèle coopératif Banque Populaire par leur banque
témoignage

Quizz solidaire – Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté

Témoignage de Mme Michèle Montange, collaboratrice et directrice d’agence à la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, gagnante du quizz sur les valeurs coopératives et le sociétariat

J’aime plutôt bien le principe du quizz dans le cadre du travail car cela permet de se poser quelques minutes et de faire le point sur nos connaissances ou nos lacunes.

Pour ce qui est du sociétariat, j’ai l’habitude d’en parler et c’est l’introduction naturelle de tous mes entretiens prospects particuliers et professionnels. Pour moi, parler du sociétariat revient à parler de la Banque Populaire et le quizz contribue à rappeler auprès de nos jeunes collaborateurs ce fondement de notre boutique.

En partant du postulat que le sociétariat véhicule un attachement à des valeurs, un choix de s’impliquer dans la vie de sa région et de partager des initiatives avec d’autres sociétaires, il devenait naturel de remettre le chèque à l’association Festiv’ Halles. Depuis 8 ans, cette association s’attache à distribuer sur les deux derniers week-ends du mois d’août un programme de chant, de musique classique ou moderne, et de théâtre. Ce sont des rencontres conviviales, gratuites et qui se déroulent sous les halles à l’ombre du cèdre au cœur du village d’Azé.

L’association Festiv’ Halles permet à toutes les tranches de la population de rencontrer des amateurs de talent locaux, au travers de soirées jazz, gospel, country, théâtre, musique française et spectacle pour enfant.

Les gains du quizz ont alors été la contribution de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté aux valeurs développées par des individus bénévoles au bénéfice d’une collectivité.

0 %
des administrateurs sont formés par la Fédération Nationale des Banques Populaires et leur banque
témoignage

Formation des administrateurs

Témoignage de M. Michel Doly, administrateur à la Banque Populaire du Massif Central

Vous avez suivi 3 séminaires de formation en 2014 : une formation « généraliste », une formation sur la RSE et une formation dédiée aux membres des Comités d’Audit. Que vous ont apporté ces formations ?

Avant tout, des connaissances. La rencontre « généraliste » a permis de mieux cerner le contexte et l'environnement des activités bancaires en France et en Europe avec un focus sur les nouvelles exigences, puis de mieux situer notre Groupe, sa stratégie et sa politique dans l'ensemble de l'offre bancaire actuelle.
La formation sur la RSE m'a fait prendre conscience de l'importance de l'engagement sociétal d'une entreprise comme une Banque Populaire régionale dans la démarche de développement durable, au sens global du terme - économique, social et environnemental. Elle m'a aussi permis d'identifier plus clairement les "actions RSE" déjà entreprises par notre banque et de proposer à notre Conseil d’administration de les valoriser.
La formation dédiée aux membres des Comités d'Audit et des Risques m'a beaucoup apporté sur l'importance des exigences réglementaires et sur notre fonctionnement. Elle me parait indispensable pour les membres de ces Comités et nécessite des mises à jour régulières. La qualité des intervenants a permis de rendre accessibles des considérations délicates et quelques fois très techniques.

Selon vous, pour quelles raisons est-il indispensable d’offrir aux administrateurs Banque Populaire des opportunités de formation?

Les réglementations de l'activité bancaire et le contexte de son développement évoluent régulièrement. Il me parait très important que notre Fédération se préoccupe de l'évolution des connaissances des administrateurs. Ces derniers sont des membres représentatifs de la société civile élus par les sociétaires. Leurs activités professionnelles ne les mettent pas toujours en contact direct avec les réalités bancaires et ces formations sont autant de moments privilégiés pour préciser leurs connaissances et mieux connaitre les lois et réglementations de l'activité bancaire.

 


PRINCIPE DE L’ACI N°6 :

COOPÉRATION ENTRE LES COOPÉRATIVES

Le réseau des Banques Populaires est membre de Coop FR, organisme de représentation du mouvement coopératif en France, et est représenté au sein du Conseil Supérieur de la Coopération. Le réseau des Banques Populaires est également membre fondateur de la CIBP (Confédération Internationale des Banques Populaires), regroupant 27 pays

0 Banques Populaires
soutiennent la Chambre Régionale d’Économie Sociale et Solidaire de leur territoire

PRINCIPE DE L’ACI N°7 :

ENGAGEMENT ENVERS LA COMMUNAUTÉ

0 Banques Populaires
sur 18 font participer leurs sociétaires à leurs Prix Initiatives Région et à d’autres actions d’animation
0 clubs
de sociétaires sur le territoire
0 membres
de clubs de sociétaires
0 réunions
de clubs de sociétaires en 2014
témoignage

Réunions de clubs de sociétaires – Banque Populaire Loire et Lyonnais

Témoignage de M. Cédric Gardon, sociétaire à la Banque Populaire Loire et Lyonnais

Vous avez participé à une première réunion organisée dans le cadre des clubs de sociétaires de la Banque Populaire Loire et Lyonnais au mois de décembre. Cette réunion consistait en une table ronde d’échanges autour d’un produit à tester et à co-créer. Au mois de mars, une seconde réunion visait à préparer l’Assemblée générale. Que vous ont apporté chacune de ces manifestations ?

Réunion « Innovation » : cette première réunion m'a permis de faire mes premiers pas dans le "cercle" des sociétaires de la Banque Populaire. Le fait de voir que notre banque vient vers nous pour comprendre nos besoins et nos envies est valorisant. Les échanges avec des profils venant de tous les horizons étaient très enrichissants. L'avenir que nous prépare la Banque Populaire promet d'être « connecté ». 
Réunion « Préparation AG » : cette seconde réunion nous a donné un aperçu global du contenu de l'Assemblée générale. Elle a aussi permis à certains d'entre nous de trouver des réponses à nos interrogations. Pour ma part, cette réunion m'a apporté de nouvelles connaissances sur le fonctionnement de notre banque et sur la manière dont elle utilise l'argent que nous plaçons.

Quelles raisons vous ont décidé à vous impliquer davantage auprès de la Banque Populaire Loire et Lyonnais et à participer régulièrement aux réunions qu’elle organise ?

J'ai décidé de m'impliquer davantage auprès de la Banque Populaire Loire et Lyonnais afin de mieux connaitre ma banque et son fonctionnement, mais aussi de m'impliquer dans son évolution. Avec ces réunions, je vois que ma banque est à mon écoute. Elle prend le temps de répondre à mes interrogations, et ce d'autant plus via mon statut de sociétaire.


Des banques qui agissent sur leurs territoires

Financement des PME / TPE via France Active

Entreprises TPE France Active :

0 entreprises
financées, en hausse de 3,4% par rapport à 2013, représentant 2 045 emplois

Garanties France Active :

0 garanties
France Active / Banque Populaire pour un montant total de 18 millions d’euros

Prêts France Active :

0 prêts
Nacre France Active décaissés
0 M€
de prêts Nacre décaissés
0 prêts
complémentaires liés aux prêts Nacre décaissés
0 M€
de prêts complémentaires liés aux prêts Nacre décaissés

Des banques engagées à l’écoute des besoins de leurs clients

Produits solidaires en faveur de l’environnement

  2014   2013   Évolution  
  Nombre Encours Nombre Encours Nombre Encours
Livret
Développement
Durable
139 440 426 943 286 150 640 507 358 612 -7% -16%
Livret Codevair 5 677 200 200 693 5 520 160 755 513 3% 25%
Eco PTZ 3 129 55 989 603 3 223 58 601 517 -3% -4%
Prêt Autovair
Développement
Durable
2 090 24 346 493 2 375 25 417 009 -12% -4%

Prise en considération de l’environnement

0 immeubles
 

certifiés ou éco-labellisés (HQE, Effinergie, NF…) pour une surface de 29 947 m2

0 entreprises
du réseau Banque Populaire ont fait un Bilan Carbone® (filiales incluses)

Accompagnement des clients en difficulté

témoignage

ADIE – Partenariat Banque Populaire Provençale et Corse/Banque Populaire Côte d’Azur

Association reconnue d’utilité publique, l’Adie aide les personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi grâce au microcrédit, et propose un accompagnement adapté à leurs besoins. 

Témoignage de M. Chaze, Directeur régional de l’Adie

Les Banques Populaires et l’ADIE sont partenaires depuis plus de 15 ans. Que représente ce partenariat pour vous et pour les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse ?

Les Banques Populaires Provençale et Corse et Côte d’Azur sont des partenaires historiques qui ont permis d'accompagner le développement soutenu de son action depuis plus de 10 ans, et du microcrédit accompagné depuis 3 ans (+30%). Malgré le contexte et les incertitudes sur le plan économique, le soutien croissant dans le domaine du refinancement (renouvelé et amplifié en 2015) va permettre d’atteindre des objectifs de croissance ambitieux fixés dans le cadre du plan stratégique 2014-2016 en Corse et en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Quel est l’apport des Banques Populaires Provençale et Corse et Côte d’Azur dans les missions de l’Adie ?

Les Banques Populaires contribuent tous les ans à la création ou au maintien de plus d'un millier d'emplois sur les régions Paca et Corse. Elles interviennent sur les trois champs de besoins auxquels l'Adie doit répondre :

Le refinancement par l'octroi de lignes de crédits annuelles et la prise en charge d'une partie du risque sur les prêts octroyés. En 2015, il est porté de 1 à 2,5 millions d'euros pour la Banque Populaire Provençale et Corse et de 600 à 800 000 euros pour la Banque Populaire Côte d’Azur,
La dotation au Fonds de prêt d'honneur "jeunes" de la part de la Banque Populaire Côte d’Azur qui est intervenue à deux reprises en 2013 et 2015,
Le soutien par du mécénat à la prise en charge des coûts d'accompagnement des jeunes financés et accompagnés par l'Adie. 10 000 euros ont été alloués en 2015 par la Banque Populaire Côte d’Azur sur ce volet.

Pouvez-vous nous parler d’actions régionales emblématiques du partenariat entre l’Adie et les Banques Populaires ?

Une des actions emblématiques réalisée avec les Banques Populaires et déclinée sur leur territoire est l'organisation des concours "jeunes parcours méritants" qui permettent de valoriser et récompenser de jeunes entrepreneurs : un vrai temps fort du partenariat et une illustration concrète d'un engagement local relayé auprès des acteurs locaux et du grand public.

Pour la Banque Populaire Provençale et Corse, 10 000 € de primes ont été accordés afin de récompenser des lauréats dans les 3 départements : Corse, Bouches-du-Rhône et Vaucluse. Quant à la Banque Populaire Côte d’Azur, le concours a été organisé sur les départements du Var et des Alpes-Maritimes avec une mobilisation des collaborateurs dans chaque département.

0 banques
ont mis en place des services ou structures dédiés à l’accompagnement des clients fragiles
témoignage

Agence Tandem Entreprises – Banque Populaire Val de France

L’agence Tandem Entreprises accompagne des entreprises en situation de fragilité financière. Cela concerne les entreprises (professionnels et corporates) sous procédures collectives, dans le cadre de partenariats signés avec des administrateurs judiciaires.

Témoignage de Mme Frédérique Fanguin, Directrice de l’agence Tandem Entreprises

Créée en 2009, l’agence Tandem Entreprises mobilise quatre collaboratrices. Sa mission est d’ouvrir et gérer les comptes de professionnels et entreprises sur l’ensemble du territoire de la Banque Populaire Val de France, clients ou non, à la demande d’administrateurs judiciaires partenaires nommés par le Tribunal de Commerce, dans le cadre de procédures proposées pour aider les entreprises en difficultés. Sont concernées les procédures judiciaires ou curatives (sauvegarde et redressement judiciaire) et dans une moindre mesure, les procédures amiables ou préventives (mandat ad hoc et conciliation).

Depuis sa création, l’agence a accompagné 841 sociétés et en accompagne actuellement 309. 60 % des sociétés accompagnées n’étaient pas clientes de la Banque Populaire Val de France. Un client sur deux sort par le haut de la procédure via un plan de redressement. La Banque Populaire Val de France souhaite ainsi accompagner les entreprises de son territoire, y compris lorsqu’elles sont en difficultés. De ce fait, elle intègre les préoccupations économiques des sociétés et par là même leurs conséquences sociales.

Les points forts par rapport aux banques spécialisées, dites judiciaires, sont :

  • le statut généraliste qui permet d’accompagner ces sociétés dans la durée, y compris post procédure,
  • la proximité : l’agence Tandem Entreprises s’appuie sur l’ensemble des agences Banque Populaire Val de France et Banque Populaire en général,
  • la compétitivité : nous n’avons pas de tarification spécifique pour ces sociétés, c’est la tarification standard qui s’applique.

Notre ambition est de continuer à développer cette activité dans la mesure où elle est cohérente avec notre accompagnement historique des professionnels et entreprises.

Nombre de clients accompagnés en 2014 :

  • Service bancaire de base : 4 466 contre 4 605 en 2013
  • Gamme de paiements alternatifs : 2 674 contre 862 en 2013
témoignage

Agence Concordia – Banque Populaire Rives de Paris

Créée en 2008, l’agence Concordia est spécialisée dans l'accompagnement de clients particuliers en situation difficile sur une période de 6 à 9 mois. Elle assure avec 3 conseillers expérimentés dédiés une mission de conseil et d’accompagnement portant uniquement sur les problématiques bancaires, menée sans partenariats extérieurs. L’accompagnement se fait avec l’accord de l’agence qui gère le client.

Témoignage de Mme Anne Delafontaine, Directrice de l’agence Concordia

En 2015, l’agence Concordia de la Banque Populaire Rives de Paris « fête » ses 7 ans. Combien de clients ont été accompagnés depuis sa création et sont revenus dans le circuit normal ?

3 070 clients ont été accompagnés par Concordia depuis sa création. Sur la totalité de cette période, 62 % de la clientèle s’est rétablie et a repris le chemin d’une agence « normale ». Certains peuvent cependant être restés convalescents.

L’accompagnement permet-il aux clients de revenir définitivement dans le circuit normal ?

Si 62 % sont rétablis, 38 % sont orientés vers le contentieux ou vers une procédure de surendettement. Le surendettement doit enregistrer 12 à 15 % des clients traités. Sauf nouvel événement, l’agence Concordia ne reprend pas en suivi un ancien client.

En quoi la création de l’agence Concordia correspond, selon vous, à une action de RSE et répond aux attentes des clients de la Banque Populaire Rives de Paris ?

La Banque Populaire Rives de Paris a choisi d’accompagner ses clients grâce à Concordia qui les aide à faire un point sur leur situation : les conseillers leur expliquent la gestion de budget et les différents moyens de paiement, ils étudient les pistes d’économie possibles avec eux, pour leur permettre de sortir d’une situation financière compliquée. Par cette action, Concordia accomplit un geste sociétal en rétablissant des clients psychologiquement et financièrement et en favorisant leur inclusion bancaire. Elle réalise une action en cohérence avec les valeurs coopératives qu’elle défend.

Accessibilité des agences pour les personnes en situation de handicap

0 agences
,

Banque Populaire conformes à la loi Handicap, soit 47% des agences


Formation des collaborateurs

0 collaborateurs
Banque Populaire formés en 2014 soit
0 %
de l’effectif
0 %
des heures de formation ont été consacrées aux non-cadres
0 banques
ont mis en place une formation ou une sensibilisation à la RSE
0 banques
prennent en compte des critères RSE et/ou de qualité dans la définition des contrats d’intéressement et de participation des collaborateurs

Recours au Secteur adapté et protégé

124 ETP et 3 533 k€
d’achats développés auprès du Secteur adapté et protégé , en hausse de près de 9%


0 %
Chefs d’entreprises de plus de 10 salariés
0 %
Retraités
0 %
Professions libérales
0 %
Cadres administratifs et commerciaux d’entreprise
0 %
Artisans, commerçants et assimilés
0 %
Enseignement
0 %
Cadres fonction publique
0 %
Agriculteurs
0 %
N.C
0 %
Divers

0 %
Industrie
0 %
Commerce
0 %
Activités spécialisées, scientifiques et techniques
0 %
Activités financières et d’assurance
0 %
Construction
0 %
Enseignement
0 %
Autres activités de services
0 %
Administration publique
0 %
Santé humaine et action sociale
0 %
Agriculture, sylviculture et pêche
0 %
Hébergement et restauration
0 %
Transports et entreposage
0 %
N.C
0 %
Divers


0 %
Élus de conseils régionaux et municipaux
0 %
Membres des Chambres de commerce et d’industrie
0 %
Membres du Conseil économique et social et environnemental et des CES régionaux
0 %
Conseillers de la Banque de France
0 %
Membres des Chambres de métiers et de l’artisanat
0 %
Membres des tribunaux de commerce
0 %
Conseillers du commerce extérieur

0 %
Organismes professionnels adhérents
0 %
Unions patronales
0 %
Autres organisations patronales
0 %
Medef
0 %
Autres fonctions artisanales
0 %
Union professionnelle artisanale

  • 2011
  • 2012
  • 2013
  • 2014

Chaque banque est représentée sur la carte par une couleur correspondant à son orientation majeure



Inclusion bancaire, insertion et emploi, promotion de l'Economie Sociale et Solidaire.


Patrimoine, éducation et recherche

Télécharger le rapport complet